.10x10 trans 0

mod TOP carte

10x10 trans 0

Les humiliations, ça suffit !!!

Publié dans Sections syndicales 93

pic 200 blog sectionlogo fo ADPLes INFOS revendiquent
le droit au respect !

Pendant des années, les agents commerciaux, les coordonnateurs commerciaux (CCO), les coordonnateurs en charge de la qualité de service (QDS) se sont dévoués pour que l'accueil des usagers et la qualité de service soient du meilleur niveau possible, visant en permanence l'excellence, faisant des propositions d'amélioration et gardant en permanence le sourire et ceci au gré des changements et réorganisations imposés.

 


De son côté, la direction, n'arrêtait pas de répéter
que l'accueil était la priorité stratégique de l'entreprise !

20180509 allez sur internet MAN

Que dire alors des 165 postes d'agents commerciaux qui devaient être créés en 2009 pour les nouvelles missions de prévenance et en mobilité et qui n'ont jamais été affichés ni pourvus ? Du sabotage ?

Que dire des départs des collègues non remplacé depuis des années et du sous-effectif de plus de 60% ne permettant même plus de garantir l'ouverture de tous les comptoirs d'information ? Sabotage !

Que dire du parcours du combattant pour accéder à la maitrise, des hiérarchies locales oubliant d'inscrire les agents co en assesment ou VEP ? Sabotage !

Que dire des coachings, focus flight, relations clients, formation Dardeling, des référentiels clients, des procédures imposées sans concertation, en pleine période haute et sans les effectifs ?

Que dire des CP, JRTT, récupérations refusés à cause du sous-effectif ?

Que dire des modifications régulières des TDS, des prises de services imposés avant 6H !

Que dire des agressions régulières, des SDF, des taxis clandestins, des emballeurs clandestins, de la gestion des flux lorsque les salariés étaient seuls en poste et donc exposés à des risques ?

Que dire des demandes intempestives : compter les sièges, aller sur un bagage abandonné, restituer un passeport, un bagage ou un enfant, prendre en photo les blocs sanitaires, répertorier les prises électriques...

Que dire des EAP, des remarques sur le sac à main, la couleur du vernis à ongle ou l'absence de mascara ? Que dire de l'humiliation des écharpes "Miss Infos" ?

Que dire du dossier de fermeture des informations au public appelé "Bienvenue à Paris" alors qu'il n'y aura plus d'hôtesse ADP ni de comptoir information pour souhaiter la bienvenue aux passagers ?

Que dire des ateliers ou la direction a tenté de laisser croire que les salariés allaient participer à la construction du projet ? Gagner du temps et amuser la galerie pour éviter toute résistance des salariés !

Des années de mensonges, de manipulations, à subir la dégradation des conditions de travail, à voir sa santé ou celle de ses collègues se dégrader. Pourquoi ? Pour voir la mission de service public d'accueil, d'information, d'orientation, de prévenance transférée à la sous-traitance !

Que dire de l'annonce de recrutement de City one "si vous décidiez de transformer l'image de l'accueil parce que l'enchantement du voyage des passagers est notre priorité? Etes-vous prêts à rejoindrez la BAP team" ?

Que dire des méthodes de la direction laquelle a mis en concurrence les agents commerciaux, les CCO et QDS pour leur reclassement en créant quelques postes de coordonnateurs service client, PHMR et marché laissant plus de la moitié des salariés sans position de reclassement.

Que dire des collègues ayant des contrats de travail à temps partiel, des restrictions médicales, laissés sur le carreau.

Que dire du mépris vis-à-vis de nos collègues travaillant aux Parcs ou SSIAP en proposant une prime de 6000 euros en contrepartie d'un reclassement sur ces postes, laissant entendre que leur métier est inintéressant !

Que dire des primes de langues supprimées à l'exploitation sauf sur les métiers au contact direct avec les passagers, alors que la pratique et le développement des langues étrangères devraient être la priorité d'une entreprise comme la nôtre !

Que dire des nouveaux métiers créés mettant en place le travail isolé, la mobilité et l'itinérance en permanence malgré les conséquences désastreuses sur la santé ?

Que dire des projets de grille horaire sur ces nouveaux métiers ou les rythmes de travail sont cassés, les temps de relève raccourcis pour augmenter le nombre de jours travaillés et toujours augmenter la productivité en dégradant la santé avec de trop nombreuses séries de 4 vacations consécutivement travaillées !

Que dire des grilles de rémunération créées, de la dévalorisation des missions ?

Que dire du langage de la direction qui nous parle de réorganisation lorsqu'il s'agit de fermeture d'activité, de transfert à la sous-traitance de notre cœur de métiers, de redéploiement lorsqu'il s'agit de reclassement ?

Que dire du cabinet de consultant extérieur recruté pour soit disant nous aider à construire notre projet professionnel comme si les salariés voulaient faire une mobilité professionnelle, alors qu'ils n'ont plus de poste et qu'il y en a si peu à l'affichage permettant un reclassement choisi et pas subit ?

 

 

Maintenant ça suffit !
Tous solidaires !

Tous en grève à partir du mercredi 16 mai, 5H du matin*

 

RDV à 12H devant le siège social d'ADP pour décider ensemble
des actions et exiger de la direction
d'être entendu et respecté !


(* N'oubliez pas de vous déclarer individuellement en grève
48H avant le début de la grève
en écrivant à RH-CDG@adp.fr ou RH-ORY@adp.fr)

 
  

 totop scroller b

10x10 trans 0

logo FO93.FR Union Départementale Force Ouvrière de Seine-Saint-Denis