.10x10 trans 0

mod TOP carte

10x10 trans 0

Projet de carte scolaire

Publié dans Sections syndicales 93

logo snudiFO93 200pxpic 200 blog sectionBobigny, le 29 janvier 2018

pour la rentrée prochaine :

Le SNUDI FO invite les personnels à se rassembler et à faire remonter les revendications !

 


Pour 662 élèves supplémentaires attendus :

> Un solde de +17 classes, soit 1 classe pour 39 élèves !
> Aucun poste de remplaçants supplémentaire !
> Aucun poste de RASED supplémentaire !
> Des dispositifs “100% de réussite” non intégrés pour le calcul de la décharge de direction (dans un contexte où les postes d’aide à la direction sont supprimés !), et dont bien souvent il s’agira de “co-interventions” plutôt que de baisse des effectifs (à noter que 405 postes des 465 de la dotation de départ sont pris pour ces “dispositifs”) !

 

La Direction académique a fait connaître ses projets pour la carte scolaire de la rentrée prochaine. Ils seront soumis au comité technique (CTSD) de vendredi 2 février prochain. Nous vous invitons à en prendre connaissance. N’hésitez pas à nous solliciter.

Pour rappel, la dotation pour le département est de 465 postes. Seulement, cette dotation intègre la mise en œuvre de la mesure gouvernementale (à grand renfort de communication) “100% de réussite” des CP et CE1 des écoles en éducation prioritaire. Après les CP en REP+, ce serait le “dédoublement” (terme à manier avec précaution puisque la réalité, pour des raisons notamment de locaux, en est tout autre) des CP en REP et des CE1 en REP+ pour la rentrée prochaine. Ainsi, pour appliquer cette mesure, 405 postes sont utilisés sur les 465.

Si la DSDEN entend “dédoubler au maximum”, pour des raisons de locaux cela ne sera bien souvent pas le cas. En effet il faut rappeler que déjà avec les CP en REP+, dans plus de 40% des cas il s’agit de classes à effectif de classe entière où sont affectés deux enseignants. Il s’agit de “co-intervention” souvent subies par les enseignants et où la liberté pédagogique est fragilisée voire remise en cause...où des tensions apparaissent... De plus il est à noter qu’en cas d’absence d’un enseignant, le remplacement n’est presque jamais assuré.


Alors que dans 40% des cas en CP des écoles REP+,
les classes ne sont pas dédoublées faute de locaux,
comment cela pourrait-il être autrement
avec les CP en REP et les CE1 en REP+ ?

Et les CE1 en REP les prochaines années ?

D’ailleurs pour les CE1 en REP+, si donc les “dédoublements” ne pourront pas tous être effectués, le DASEN précise son “engagement qu’aucun CE1 en REP+ ne fonctionne en effectif plein toute la semaine” en souhaitant affecter des enseignants pouvant intervenir dans plusieurs classes de CE1 pour décharger.


Les droits et conditions de travail des enseignants,
et notamment des directeurs dans le collimateur...

C’est une véritable usine à gaz... où planent de grandes inquiétudes, notamment dans la remise en cause du statut et donc des droits de chaque enseignant qui y sont rattachés.

Surtout que ceci se fait dans un contexte où ces nouvelles classes sont prévues, non pas justement comme des classes mais comme des “dispositifs”... donc non-intégrés au calcul du régime de décharge de direction... (Pour exemple dans certains cas, des écoles pourraient subir une fermeture de classe entrainant une baisse de décharge de direction mais se retrouver avec un “dispositif 100% de réussite” en plus sans récupération de la décharge... et dans le même temps la suppression de la secrétaire d’aide à la direction.)


Pour le ministre, il faut réduire la facture ...

Dans un précédent communiqué, la fédération FO de l’enseignement, la FNEC-FP-FO, indiquait “Pour le ministre il faut réduire la facture, pour FO il faut répondre aux revendications”. Le projet de carte scolaire en Seine-Saint-Denis n’échappe pas à la logique engagée par le gouvernement à tous les niveaux : “réduire la facture...”.

En effet, pour 662 élèves supplémentaires attendus, 17 classes supplémentaires soit une classe pour 39 élèves [71 annonces de fermeture, 5 annulations de fermeture provisoire, 73 ouvertures et 18 ouverture “réserve ville”], pas un seul poste de remplaçant supplémentaire, pas un seul poste de rased...


... Pour FO, il faut répondre aux revendications !

Chaque revendication des personnels doit être entendue. Nous invitons les équipes à se réunir, à lister les revendications et à nous solliciter dans l’aide pour les porter à la Direction académique, notamment à l’occasion du CTSD vendredi 2 février.

 

Pour information, la fédération FO de l’enseignement dans l’académie, la FNEC FP FO, a déposé un préavis de grève pour couvrir toutes les initiatives.

 

 


logo snudiFO93 200px SNUDI FO 93

Syndicat National Unifié des Directeurs, Instituteurs, Professeurs des Ecoles, AVS,EVS
Espace Maurice Nilès, 11 rue du 8 mai 1945, 93000 Bobigny
Tel: 01 48 95 43 73 / Fax : 01 73 79 22 76
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   ---   Site : www.snudifo93.net

 

 totop scroller b

10x10 trans 0

logo FO93.FR Union Départementale Force Ouvrière de Seine-Saint-Denis