.10x10 trans 0

mod TOP carte

10x10 trans 0

Non à la casse de pôle emploi

Publié dans UD FO93

logo FO pole emploi ile de france hospitaliere FO93Octobre 2018 - Journal FO93Non aux suppressions de postes

FO appelle à la grève
le 20 novembre 2018

Paris, le 27/10/2018

En 2018, 297 ETPT (Équivalent Temps Plein Travaillé) ont été supprimés, pour 2019 la DG nous annonce une nouvelle vague de suppressions d’emploi soit 400 ETPT qui pourraient représenter plus d’un millier d’agents.

La région IDF est doublement punie parce que la baisse de ses effectifs sera de 92 ETPT soit 23 % des suppressions d’emplois alors que nous ne représentons que 17 % des effectifs de Pôle Emploi sur le plan national.

Nous sommes dans l’objectif avoué par l’Etat de 4 000 suppressions d’emploi d’ici 2022.

 

Pourquoi FO appelle seule de son côté
à la grève le 20 novembre 2018 ?

Parce qu’elle ne veut pas voir apparaître son logo aux cotés de certaines organisations syndicales complices qui accompagnent la Direction dans sa politique de baisse d’emplois, en signant des accords qui valident notamment la baisse des effectifs des agents GDD, comme la GPEC.

Qui sont ces signataires ? La CFDT, la CFTC et la CFE-CGC.

Le saviez-vous ? Alors qu’une intersyndicale appelait à une Assemblée Générale des agents de Pôle Emploi IDF sur les suppressions d’emplois le 13 septembre 2018, la CFDT, qui n’appelait pas, écrivait au mois d’août 2018 :
« Les chiffres annoncés par les organisations syndicales nous semblent de nature à lancer une psychose bien au-delà de la réalité des faits. » et de rajouter « On parle de baisse des effectifs alors qu’ils ont augmenté ! ».

À FO nous sommes cohérents, nous ne voulons pas avoir un double discours, nous ne voulons pas nous associer avec ceux qui concourent à la casse de Pôle Emploi.

 

FO appelle à la grève le 20 novembre
sur la base de revendications claires :

  • Non aux suppressions de postes qui entraînent une surcharge d’activité (ex. : 5 ESI, 39 49 …),
  • Retrait de la GPEC (outil qui permet à la Direction de supprimer des postes),
  • Retrait de la classification qui ralentit, voire stoppe nos déroulements de carrière,
  • Non à la reprise par le Gouvernement du régime d’Assurance Chômage avec la suppression des cotisations qui fait disparaître de facto le droit à l’Assurance Chômage. Cela impactera dangereusement le financement de Pôle Emploi, assuré par l’UNEDIC aujourd’hui, à hauteur de 70 % par les cotisations, ce que l’Etat demain ne risque pas de faire.

FO revendique :

  • Le renforcement de nos effectifs afin d’améliorer nos conditions de travail pour pouvoir rendre le service public attendu par nos usagers, ce qui nous permettrait une réelle qualité de vie au travail,
  • Une augmentation de salaire tout de suite et maintenant,
  • La mise en place d’un déroulé de carrière automatique pour une évolution équitable pour tous

 

logo FO pole emploi ile de france hospitaliere FO93

 

 totop scroller b

10x10 trans 0

logo FO93.FR Union Départementale Force Ouvrière de Seine-Saint-Denis