Appel aux Syndicats FO de l’UD FO de Paris pour le 1er mai

13 Avr 2021 | Actu Régionale

Nous voulons tout d’abord vous dire combien nous sommes satisfaits d’accueillir parmi nous nos camarades UNSA de la RATP traction, nos camarades de RS (Rassemblement syndical) majoritaires à Bus et Sud Ratp.

ls ont été les « artisans » de l’appel du 5 décembre 2019 contre la réforme des retraites Macron et un élément important de la poursuite de la lutte qui était déjà engagée par notre URIF FO et par le rassemblement du 21 septembre 2019 de la CGT-FO. Ce sont sur les positions syndicales et les revendications que tous ces camarades vont dorénavant militer et s’engager avec nous.

Manifestation 21 septembre 2019 Paris
Manifestation 21 septembre 2019 Paris © F.Blanc – Photo modifiée – Licence CC-BY-NC-2.0 – Source Flickr

Les relations et les contacts que nous avons multipliés depuis quelques temps démontrent notre proximité pour conduire l’action syndicale de façon générale et de défense des services publics en particulier.
Nous leur souhaitons la bienvenue parmi nous et sommes heureux de les accueillir.

Les réunions statutaires que nous avons tenues dernièrement démontrent que nos militants sont déterminés à poursuivre les actions engagées. Tous ont bien précisé que l’exécutif ne déterminera pas ce que nous devons faire ou pas. L’action syndicale se poursuit !

C’est ainsi que nous avons décidé, à l’occasion du 150ème anniversaire de la commune de Paris, de manifester, le matin du 1er mai 2021, avec l’URIF FO, au Mur des Fédérés à 10 heures.

Le conservateur du Père Lachaise, sur ordre vient de nous indiquer que nous ne pouvions être plus de 6 au Mur des Fédérés, alors que, comme nous l’avons déjà écrit, certains « geuletonnent » dans des diners privés à 400 € et qu’à Paris des « messes de pâques » se déroulent dans des églises à plusieurs centaines sans gestes barrières et sans masques.

Deux poids deux mesures ! qui nous conduisent à préciser que nous serons bien au Mur des Fédérés et que nous organiserons un rassemblement Place Gambetta où les prises de paroles du Secrétaire Général de la Confédération FO et du Secrétaire Général de l’URIF FO auront lieu.

La demande du rassemblement Place Gambetta est adressée à la Préfecture Police, dés aujourd’hui par l’URIF FO.
Ce 1er mai à une importance particulière dans un contexte où l’exécutif voudrait avec le conseil de défense, couvre-feu et état d’urgence, empêcher le syndicalisme de se rassembler, de s’exprimer et de manifester.

Il n’y parviendra pas car ce 1er mai marque bien, avec le 150ème anniversaire de la Commune, notre volonté de nous exprimer en portant nos revendications. Le syndicalisme est suffisamment responsable pour assurer, dans tous les domaines, la sécurité des travailleurs qui manifesteront, y compris sur le plan sanitaire.

Gabriel Gaudy
Gabriel Gaudy © F.Blanc – Photo modifiée
Licence CC-BY-NC-2.0 – Source Flickr

Si l’URIF FO et donc l’UD FO de Paris décident de l’organisation du matin à partir de 10 heures où une délégation se rendra au Mur des Fédérées et sur la tombe de Léon Jouhaux et seront à 10h30 Place Gambetta pour un grand rassemblement, nous abordons les discussions sur le plan de l’URIF-FO avec les URIF CGT – FSU – SOLIDAIRES et les organisations étudiantes et lycéennes pour l’organisation d’une manifestation unitaire l’après midi qui ne sera possible que si nous réussissons à nous mettre d’accord sur un texte d’appel où les revendications seront claires !

Afin de préparer au mieux ce 1er mai 2021 l’UD FO de Paris, dès aujourd’hui, fait intervenir les membres du bureau auprès de chacun de nos syndicats pour obtenir le nombre de camarades de chaque structure qui participera au 1er mai.

Pour faire le point de la mobilisation le bureau de notre UD FO 75 a décidé de réunir nos secrétaires de syndicats de Paris le 26 avril 2021 à 14 heures dans les différentes salles de réunion de l’UD FO de Paris en présentiel, tout en sachant qu’un dispositif de visio sera également mis en place pour toucher le plus grand nombre possible de participants à la manifestation.

Chacun doit comprendre l’importance de l’enjeu :

  • Une organisation syndicale libre, indépendante doit le démontrer dans les circonstances actuelles.
  • Le 150ème anniversaire de la Commune de Paris doit nous engager pour marquer notre attachement à la lutte menée par les femmes et les hommes de la Commune sur des revendications et des positions dont nous sommes les héritiers.
  • Nous devons marquer de façon très directe, à l’égard de nos camarades de la RATP, ce grand moment du retour à l’unité dans cette grande entreprise publique.
  • Nous devons bien marquer notre volonté de retrouver “LE 1ER MAI INTERNATIONAL DES REVENDICATIONS DES TRAVAILLEURS”.

Paris, le 13 avril 2021


Visualiser / Télécharger le tract de l’UD FO 75, en PDF