Leur paradigme est mort !!

14 Avr 2020 | Actu FO régionale et nationale

Vive les archaïques !?

La Fédération des Personnels des Services publics et des Services de Santé Force Ouvrière a suivi avec beaucoup d’intérêt l’allocution du Président de la République spécifique à la gestion du Covid 19. S’il a présenté le 11 mai comme étant la fin supposée du confinement, beaucoup de questions sont restées sans réponses.

La Fédération tient à rappeler que sa préoccupation immédiate reste et demeure la protection des agents qui sont, de par leurs activités, exposés au virus du Covid 19. À l’heure actuelle, les agents hospitaliers du secteur public ou privé, des EHPAD, les aides à domicile, les pompiers, les agents qui assurent la garde des enfants hospitaliers, les éboueurs, les personnels des services administratifs, des services et entreprises funéraires du logement social, de la distribution et du traitement de l’eau, ne disposent pas encore, et c’est regrettable et inqualifiable, de tous les outils nécessaires et en nombre suffisant pour se protéger.

La Fédération des Personnels des Services publics et des Services de santé Force Ouvrière tient, une nouvelle fois à saluer leur engagement et leur apporte tout son soutien ainsi qu’à toutes nos structures syndicales qui les accompagnent au quotidien.

Si l’exécutif a enfin reconnu officiellement par la voix du Président les manquements et les dysfonctionnements dans l’approvisionnement et la production des moyens de protection indispensables (masques, blouses, surblouses, gants, gel hydro alcoolique, tests, médicaments), il a également une nouvelle fois reconnu implicitement que l’orientation choisie dans ma santé 2022, choyée par son gouvernement, dans la continuité et le plébiscite du “tout ambulatoire”, devra être abandonnée et que l’après COVID ne ressemblera pas à l’avant !

Les 4 semaines à venir vont être essentielles pour organiser l’éventuel déconfinement et permettre un retour progressif de nos activités. La question des moyens est essentielle et le sera également demain pour assurer, la protection de tous les agents et plus particulièrement ceux concernés par la reprise des écoles et plus largement de toute la population.

Si le changement de paradigme annoncé en octobre 2018 est dans un coma artificiel, le gouvernement va-t-il engager sa révolution et débrancher les contre- réformes ? Les “archaïques” auraient-ils eu raison depuis des années en portant leurs revendications ?

“Sachons, dans ce moment sortir des sentiers battus,
des idéologies et nous réinventer.
Moi le premier”.

Monsieur le Président, nous prenons acte de vos paroles ! Mais il nous faut aujourd’hui plus que des mots. Nous attendons des actes !

Il convient donc de retirer dès à présent l’agenda social du secrétaire d’État à l’Action publique qui prévoit dès le mois de mai des réunions pour poursuivre la mise en œuvre de la loi de la transformation de la fonction publique, d’annuler officiellement tous les COPERMO hospitaliers, de stopper ma Santé 2022 et d’abroger les lois portant réforme des collectivités territoriales. Nous n’accepterons pas les vieux réflexes réactionnaires du patronat, soutenus par des ministres, sur la remise en cause des congés, du temps de travail, des RTT !

Pour la Fédération FO SPSS, prendre un autre chemin, c’est choisir l’humain d’abord, avant le financier.

Le secrétariat fédéral
Paris, le 14 avril 2020


Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière
www.fo-publics-sante.org – Tél. : 01 44 01 06 00 –
153-155 rue de Rome 75017 PARIS