La sanction du Conseil d’État

25 Juin 2021 | Actu FO Nationale

Assurance chômage |
Le Conseil d’État donne raison à Force Ouvrière

Par lettre de cadrage le gouvernement nous demandait de nous accorder sur une “réforme” consistant à réaliser une économie de 3 ou 4 milliards d’euros sur les droits des demandeurs d’emploi.

C’est précisément ce que vient de sanctionner le Conseil d’État en suspendant la réforme contre laquelle 4 Confédérations syndicales, dont bien entendu FO, avaient déposé un recours. Le Conseil d’État sanctionne la méthode qui pénalise de manière significative les salariés des entreprises qui recourent aux contrats courts, salariés qui subissent plus qu’ils ne choisissent des périodes de travail et d’inactivité.

Des “combines” selon le Président de la République qui ne se départit jamais de son sens des formules chocs et montre son mépris pour les salariés précaires.

FO demande l’abandon définitif de cette réforme, tant sur le calcul du SJR (salaire journalier de référence) que sur l’entrée dans les droits, le rechargement des droits et sur la dégressivité, dont la principale finalité est de réaliser des économies pénalisant les travailleurs se trouvant sans emploi.