Retraites complémentaires | Négociation Agirc-Arrco

2 Juil 2021 | Actu FO Nationale

principaux points

La délégation Force Ouvrière a fait entendre son opposition totale à une baisse du niveau de vie des retraités, qui, contrairement à ce qu’a soutenu le MEDEF, ont également été sévèrement touchés par la crise.

FO a rappelé que la fédération Agirc-Arrco avait fait preuve d’une très bonne gestion de ses réserves malgré une crise économique sans précédent, continuant donc à verser les pensions sans interruption et cela sans avoir besoin d’emprunter.

La solidité financière du régime ne peut donc pas être mise en cause. Pour rappel, après le retour à une situation excédentaire du régime en 2019, l’Agirc-Arrco enregistre un résultat global de ses comptes en déficit de – 4,8 milliards d’euros pour l’année 2020. Dans un communiqué de presse du 16 avril 2021, la caisse de retraite complémentaire se félicite des mesures de pilotage des partenaires sociaux, qui ont conduit le régime à une situation excédentaire en 2019 (+ 200 millions d’euros) et qui lui ont permis de gérer efficacement ses réserves pendant la crise. 

Les prévisions concernant l’impact de la crise sont instables. Les négociations actuelles se basent sur la projection de 3 scénarios différents ! Dans de nombreux domaines, ces prévisions sont revues de manière plus optimiste que prévu. Ainsi, le déficit de l’Agirc-Arrco a été revu à la baisse et l’Unedic prévoit la création de 127 000 emplois au lieu des 200 000 suppressions annoncée. Dans ce contexte, FO a maintenu qu’il n’était pas question de prendre des décisions dans l’urgence et sans visibilité sur le court, le moyen ou le long terme.

FO s’oppose à une baisse des pensions ou à un allongement de la durée des cotisations et restera intransigeante sur le sujet.

Informez-vous sur votre carrière et votre retraite www.agirc-arrco.fr/