Nous ne sommes pas assez nombreux

6 Nov 2020 | Actu du 93

Avec la crise sanitaire la situation des agents des collèges de Seine st Denis s’est considérablement aggravée. Depuis des années nous ne cessons de répéter que nous ne sommes pas assez nombreux pour prendre correctement soin des 130 collèges du département et assure notre travail correctement. Le manque d’agents se fait au détriment des conditions d’accueil des élèves et des autres personnels.

La quantité de travail, déjà nettement accrue avec la mise en place des règles sanitaires en juin, a explosé depuis la rentrée de septembre avec l’accueil de tous les élèves ! Même si l’application du protocole sanitaire varie d’un établissement à l’autre, le respect de la santé de chacun nécessite davantage de gestes à réaliser, davantage de temps à prendre pour nettoyer… et ceci avec des moyens humains insuffisants !

Deux mois après la rentrée, les équipes sont épuisées, les congés maladie se succèdent et les absences ne sont pas systématiquement remplacées. Pour rétablir des conditions de travail correctes il faut au moins

  • 1 poste d’agent titulaire supplémentaire dans chacun des 130 collèges du département,
  • le renforcement de l’équipe mobile.

Deux revendications qui sont nécessaires et urgentes. Nous étions déjà usés, la crise est en train de nous achever.

Pour le Remplacement immédiat des agents absents,
le réemploi et la titularisation de tous les agents contractuels
Pour la création de 150 postes.
Grève mardi 17 novembre
à l’appel d’une large intersyndicale départementale professeurs-agents
Rassemblement devant l’hôtel du département à 10h

C’est pourquoi nous devons construire la grève du mardi 17 novembre dans nos collèges :

  • en participant et en organisant des Assemblées Générales professeurs/agents
  • en étant le plus nombreux possible, devant l’hôtel du Conseil Départemental à Bobigny à 10h.

Consulter-télécharger le tract : Nous ne sommes pas assez nombreux