REVALORISATION DES SALAIRES DES AGENTS DES ESPACES VERTS

REVALORISATION DES SALAIRES DES AGENTS DES ESPACES VERTS

FO SERVICES TECHNIQUES !

👉 FO OBTIENT la revalorisation des régimes indemnitaires des agents des espaces verts.

Nous pouvons annoncer que cette revendication est validée, les agents vont en bénéficier très rapidement…

👉 FO INTERVIENT concernant les conditions de travail des agents de gardiennage du centre technique municipal (guérite) qui travaillent sous une tonnelle, en extérieur, suite aux dernières émeutes et aux dégradations de leur local.

La direction générale des services techniques nous assure que le nettoiement et la remise en état du local sont une priorité…
Les travaux devraient commencer très rapidement.

👉 FO DEMANDE que les agents qui le souhaitent puissent bénéficier des tickets restaurant jusqu’à la réouverture du self de la cuisine centrale.

Nous avons confirmation que c’est possible. Selon la DGST tout est mis en place pour que le self ré-ouvre mi-septembre…

FO 1er syndicat de la ville, toujours présent pour les agents.

ON NE LÂCHE RIEN !!!

FORCE OUVRIÈRE

LE SYNDICAT DES COMMUNAUX
D’AULNAY-SOUS-BOIS

fermeture de la clinique Vauban

fermeture de la clinique Vauban

Livry-Gargan, le 21 juillet 2023

Mercredi 19 juillet 2023, le Tribunal de Commerce de BOBIGNY a prononcé la liquidation judiciaire de la clinique VAUBAN suite au “refus de l’actionnaire de financer la période d’observation en cours”, y compris le maintien des salaires du personnel depuis le 1er juillet 2023.

Rappelons que la conséquence immédiate de cette liquidation judiciaire est l’envoi des lettres de licenciement à tous les salariés dans un délai record maximum de 3 semaines imposé par la loi.

En confirmant qu’elle n’apporterait aucun moyen financier pour redresser la clinique, la direction du Groupe AVEC laisse la charge aux liquidateurs désignés par le Tribunal de licencier l’ensemble du personnel, soit plus de 90 salariés !

C’est donc l’AGS (Association pour la gestion du régime de garantie des créances des salariés) qui prendra en charge les salaires du mois de juillet, les indemnités liées à la rupture des contrats et le contrat de sécurisation professionnelle avec Pôle emploi.
Par contre, une créance de 1,2 M€ au titre de l’année 2022, correspondant à l’aide de l’État destinée aux établissements de santé pour faire face au Covid-19, devait être versée début juillet par la CPAM dans les comptes de la clinique.

Mais cette somme n’a toujours pas été récupérée alors que les Administrateurs Judiciaires avaient réussi à préserver cette créance afin qu’elle serve à co-financer le PSE avec l’AGS.

Il est hors de question pour les salariés que cette somme serve à rembourser les dettes du Groupe AVEC à l’égard des banques ou des fournisseurs appartenant à des multi-nationales !
Nous exigeons donc des liquidateurs et de l’Etat la récupération immédiate de cette somme qui est due aux salariés de la clinique.

Cette créance permet en effet de financer une indemnité supra-légale d’un mois de salaire à compter d’un an d’ancienneté, augmentée de 0,5 mois jusqu’à 10 mois.

En ce qui concerne le financement du PSE par le Groupe AVEC, qui a la responsabilité d’indemniser les salariés pour les licenciements économiques subis de son fait, les salariés demandent un abondement conséquent, qui raisonnablement, devra comprendre au minimum :

  • le maintien et le financement des contrats collectifs de frais de santé et de prévoyance permettant la mise en œuvre de la portabilité de ces droits durant 12 mois.
    Rappelons qu’il s’agit d’un droit acquis par les salariés depuis plusieurs années !
  • une indemnité supra-légale complémentaire, qui ne saurait être inférieure à 3 mois de salaire pour chaque salarié.
  • une aide au financement des formations de longue durée et à la création d’entreprise pour accompagner les reconversions professionnelles.

Alors qu’il faudra se battre pour qu’un repreneur digne de confiance relance impérativement une activité d’offre de soins et créatrice d’emplois dans notre département, il faut également se battre en parallèle, et dès à présent, pour défendre les droits des salariés de la clinique qui sont en train de subir un PSE au rabais financé exclusivement par l’AGS et Pôle emploi !

À ce jour, la direction du Groupe refuse toujours de financer “un PSE ambitieux”, termes employés dans les réquisitions du Ministère Public.

La procédure de licenciement collectif est enclenchée : les élus de la DUP seront prochainement convoqués par les liquidateurs qui leur soumettront leur projet de PSE.

Les salariés de la clinique VAUBAN comptent sur le soutien de tous.

NON À UN PSE AU RABAIS !

VICTOIRE POUR NOS COLLÈGUES FÉMININES DE LA COMMUNE D’aulnay-sous-bois

VICTOIRE POUR NOS COLLÈGUES FÉMININES DE LA COMMUNE D’aulnay-sous-bois

ENCORE UNE VICTOIRE FO !

Après l’arrivée du nouveau médecin professionnel, FO OBTIENT aujourd’hui la mise en place d’un congé menstruel pour nos collègues féminines…

FO EST FIER D’AVOIR ÉTÉ ENTENDU !!!

Bravo à la municipalité qui a décidé de suivre la proposition FO et de mettre en place ce congé menstruel pour les femmes qui constitue une véritable avancée pour elles…

Notre syndicat et notre ville sont à l’avant-garde et montre la voie à suivre…

FO 1er syndicat de la ville, toujours présent pour les agents.

ON NE LÂCHE RIEN !!!

FORCE OUVRIÈRE

LE SYNDICAT DES COMMUNAUX
D’AULNAY-SOUS-BOIS

Élections HLM 2022

Élections HLM 2022

LOCATAIRES COMME VOUS, SOUTENUS PAR NOUS, ÉLUS POUR VOUS !

Mon logement, je le défends !

Du 15 novembre au 15 décembre 2022
Votez pour la liste AFOC93 aux élections des représentants des locataires.

L’AFOC revendique et exige :

  • Le rétablissement du niveau des APL et la suppression des surloyers de solidarité (SLS) et du paiement de toutes les aides directement aux locataires ;
  • Le plein et entier rétablissement du principe de maintien dans les lieux ;
  • La fin de toute modulation des loyers en fonction des revenus et le maintien des loyers réglementés ;
  • L’obligation de garantir une qualité de service et un suivi efficace de la maintenance des immeubles et de leurs équipements, l’exécution des travaux liés au vieillissement des bâtiments et des installations en cours de bail ;
  • La transparence dans l’établissement des charges locatives et à la fourniture de tous les documents nécessaires ;
  • Une totale transparence sur le montant des travaux à réaliser et un droit de regard sur le choix des prestataires retenus par le bailleur pour les travaux ;
  • La mobilité dans le parc HLM soumise au consentement des locataires et assortie de la garantie du maintien du prix au m2 dans le cas d’une mutation ;
  • Le maintien des obligations en matière d’accessibilité, d’aménagement des logements et d’infrastructures pour les personnes âgées ou à mobilité réduite ;
  • Le maintien de la présence des gardiens dans nos résidences et l’amélioration des équipements techniques.

1 Place de la Libération BP96 93017 Bobigny Cedex
rf.316957493899cofa1695749389@tcat1695749389noc1695749389

www.afoc.net

aux militants FO du Parc Social

aux militants FO du Parc Social

Cher(e)s camarades,

Dans les prochains jours les élections des représentants des locataires au sein des bailleurs sociaux vont avoir lieu.

Nous nous adressons à toi, car en tant qu’adhérent(e) à Force Ouvrière, tu es également membre de l’Association Force Ouvrière Consommateurs (AFOC). Tout en actant que L’AFOC est parfaitement indépendante en qualité d’Association de Consommateurs et représentative dans le secteur du logement, la présentation de listes pour ces prochaines élections apparait comme une évidence dans la volonté de défendre les intérêts des locataires L’AFOC présente des listes pour ces prochaines élections. Cette défense passe par le poids que nous pourrons gagner lors de ces élections.

En tant que militants syndicalistes Force Ouvrière, nous aurons également des élections CSE dans les prochains mois. Là aussi, nous devons tout faire pour que Force Ouvrière se renforce partout et donner ainsi du poids à nos revendications.

Tu l’auras compris, nous avons besoin de toi pour gagner. Bien entendu, il ne s’agit nullement d’une obligation, mais simplement de participer à une action collective, qui nous permettra demain d’agir pour la défense des intérêts individuels d’un ou d’une camarade en détresse à cause de problèmes dans son logement, de vérification de charges locatives ou pour la défense d’intérêts collectifs comme actuellement, pour combattre la hausse des loyers et des charges.

Tu trouveras notre profession de foi en pièces-jointe. Merci de la faire connaître autour de toi, car trop de locataires s’abstiennent lors de ces élections. Nous comptons sur toi.

Si tu souhaites recevoir des exemplaires supplémentaires, n’hésite pas à en faire la demande sur :

rf.391695749389cofa@1695749389tcatn1695749389oc1695749389

Paris, le 7 novembre 2022

Reçois, cher(e) camarade nos amitiés syndicalistes.

Pascal LAGRUE

Secrétaire Confédéral
Chargé du Développement et du Logement

Réza PAINCHAN

Secrétaire Général
de L’Union Départementale
de la Seine-Saint-Denis

Augmentation générale des salaires

Augmentation générale des salaires

Le 9 juin 2022
Tous mobilisés par la grève
pour l’augmentation générale des salaires :
300 € d’augmentation, tout de suite !

Le syndicat FORCE OUVRIÈRE d’Aéroports de Paris a pris connaissance de la déclaration signée par l’Union départementale FORCE OUVRIÈRE de Seine-Saint-Denis aux côtés des autres Unions Départementales CGT, CGC, CFTC, SOLIDAIRES et UNSA du 93.
Dans cette déclaration conjointe, elles appellent à la grève pour exiger une augmentation des salaires de 300 euros pour les salariés de la plateforme de CDG.

Le syndicat FORCE OUVRIÈRE rappelle :

  • Le mandat confié par 498 agents de toutes catégories (exécution au cadre) pour « exiger une augmentation de salaire d’un minima de 5% pour endiguer les effets de PACT » qui s’est exprimée au travers d’une lettre ouverte au PDG d’ADP, et qui lui a été portée directement dans l’audience du 13 avril dernier ;
  • Le mandat confié par une centaine d’agent réunis en rassemblement devant le siège social et dans les assemblées générales initiées par FO de poursuivre les actions pour y parvenir ;
  • Que la direction n’a pas respecté ses engagements à savoir communiquer « des mesures sur le pouvoir d’achat » le 13 mai dernier sous couvert de « vacances ministérielles ». Et que la direction s’est refusée à communiquer ses propositions soumises à l’approbation des ministres de tutelle.

Si l’augmentation de 300 euros de salaires ne correspond pas exactement à la revendication, gagner 300 euros sur les salaires améliorerait sensiblement le quotidien des agents et serait un encouragement pour gagner sur l’ensemble des revendications.
Dans l’ensemble des services, les agents sont dans une tension morale extrême notamment du fait des suppressions d’emplois organisées par la direction et de la désorganisation du travail qui en découle. Dans plusieurs services, les conséquences financières de PACT conduisent les agents à s’organiser pour porter leurs revendications sectorielles et à envisager des mobilisations.

Sur Mandat des assemblées générales, le syndicat FO ADP a proposé aux autres syndicats de se rencontrer le 6 mai et le 19 mai pour étudier la possibilité de l’action commune.
À ce jour, ces réunions n’ont pu se tenir. L’appel commun des unions départementales FO, CGT, CGC, UNSA, CFTC, SOLIDAIRES font la démonstration que c’est possible. Elles envoient un message d’union sur les revendications aux pouvoirs publics départementaux.
Si c’est possible au niveau départemental, alors cela peut l’être au niveau de l’entreprise. Tel est le sens de la déclaration des élus FO faite au CSE le 19 mai dernier.

Pour FORCE OUVRIÈRE, les revendications spécifiques ou sectorielles ne sont en rien contradictoires avec les revendications générales pour l’ensemble du personnel.
FO invite tous les salariés d’ADP à participer aux heures d’informations organisées la semaine du 30 mai sur la plateforme et à se saisir de tous les moyens d’action pour porter la revendication de 300 euros pour tous les salariés.
Sans attendre, le syndicat FO ADP appelle l’ensemble des agents à se saisir de cette mobilisation et à se réunir pour définir les revendications dans les services.

AUGMENTATION GÉNÉRALE
DES SALAIRES
300 € pour tous les salariés d’ADP
Pour aller vers l’augmentation
minimale de 5%
et pour endiguer les effets de PACT.

Aéroport ROISSY CDG en grève le 9 juin

Aéroport ROISSY CDG en grève le 9 juin

Déclaration unitaire 9 juin

Après la pandémie, le monde du travail traverse une nouvelle crise principalement liée à l’agression de l’Ukraine par le président de l’État Russe Vladimir Poutine. Cette guerre sur le sol européen déstabilise des filières de l’industrie en causant des problèmes d’approvisionnements et contribue à l’inflation des prix. Celle-ci atteint déjà les 4% et pourrait dépasser les 10% à la fin de l’année.

Les prix des carburants, du gaz, des produits alimentaires, du logement s’envolent. C’est insupportable pour celles et ceux qui ne vivent que de leur travail !

La question des salaires devient plus que jamais une question centrale. Or, cette revendication n’est pas entendue par le patronat qui n’abandonne en rien l’idée de préserver voire d’augmenter ses marges. La France continuera ainsi cette année à être la championne du monde en versement de dividendes aux actionnaires.

Le salaire brut, c’est du pouvoir vivre, du carburant pour l’économie, des cotisations pour nos biens communs, des moyens pour réorienter les consommations vers les biens éco responsables. Il y a urgence sociale et environnementale à l’augmentation des salaires !

Le 9 juin, les salariés de la plateforme aéroportuaire de Roissy ont décidé de lancer un mouvement avec des appels à la grève pour exiger 300 euros d’augmentation du salaire de base pour toutes et tous les salariés.

Alors que l’activité aéroportuaire reprend très énergiquement, le patronat organise le travail en sous effectifs, pour faire gonfler ses profits, tout en fermant la porte à de sérieuses négociations salariales.

Les organisations syndicales de la Seine-Saint-Denis appellent à la convergence et à la mobilisation de tous les salariés de l’aéroport de Roissy pour l’augmentation des salaires.

Une grève massive le 9 juin,
est le meilleur moyen d’obliger le patronat
à accepter l’ouverture de négociations salariales anticipées.
Toutes et tous ensemble !

Bobigny le 17 mai 2022

Intérimaires du travail temporaire

Intérimaires du travail temporaire

FO Intérim vous propose un livret spécial Travail Temporaire en Intérim

Les secteurs professionnels de la Section fédérale des Services de la FEC-FO recouvrent des métiers divers dont l’Intérim, les prestataires de services, les centres d’appels, les instituts de sondage, la promotion-construction, les métiers de l’animation, du tourisme, du sport, les bureaux d’études, le conseil, les secteurs de l’immobilier (syndic, agences immobilières, sociétés foncières, …), les concierges et gardiens d’immeubles, les salariés des cabinets d’avocats et d’experts comptables, etc.

  • Qu’est-ce que le Travail Temporaire, ou « intérim »,
  • Comment définir les Salaires et Primes (règle de l’égalité de traitement),
  • Les conditions du CDI-Intérimaire et la Garantie Minimale Mensuelle de Rémunération,
  • La Formation Professionnelle un outil majeur.