Plateforme aéroportuaire Roissy CDG

25 Mar 2020 | Actu FO du 93

L’Union départementale FO de Seine Saint Denis tient à apporter son soutien à l’ensemble des personnels des plateformes aéroportuaires de Roissy et du Bourget.

Avec la chute de trafic, la fermeture des aéroports, la réduction de l’activité des compagnies aériennes, plusieurs milliers de salariés se retrouvent dans les dispositifs de chômage partiel avec les pertes de rémunération associées.

Ces milliers de salariés des entreprises des plateformes ont dû exercés leur travail- et pour certains d’entre eux le font encore aujourd’hui – sans les mesures préventives nécessaires et adéquates : absence de masques pour éviter la propagation, absence de gants et de gel hydro-alcoolique et aucune désinfection des locaux.

Début Mars, l’Union départementale a demandé audience au Préfet de Roissy, représentant l’Etat sur la plateforme. À ce jour, nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse de sa part. Ce silence est incompréhensible au regard de la sensibilité des aéroports dans ce contexte actuel.

FO 93 revendique des pouvoirs publics et des entreprises sur Roissy CDG, les moyens nécessaires pour que les salariés puissent se protéger. Les différentes entreprises se contentent des mesures gouvernementales quand elles les mettent en œuvre ce qui est loin d’être le cas.

Cette pandémie nous rappelle à quel point les services publics sont importants et s’agissant de l’aéroport, elle nous ramène à la privatisation d’Aéroports de Paris.

FO 93 dénonce le gouvernement qui suspend la privatisation d’ADP uniquement parce que les conditions du marché ne sont pas favorables.

À contrario, l’union départementale revendique la renationalisation d’aéroports de Paris et de toutes les entreprises publiques qui ont été transformées en sociétés anonymes par les différents gouvernements avec retour aux statuts seul à même de préserver les garanties collectives et les emplois des salariés.

S’opposer aux privatisations, hier comme aujourd’hui, est une revendication nécessaire et vitale.

Bobigny, le 24 mars 2020.


UNION DÉPARTEMENTALE FORCE OUVRIÈRE DE SEINE-SAINT-DENIS
Place de la libération – 93000 Bobigny – tel. 01 48 96 35 35 – fax. 01 48 96 35 29